IRB NVP candidate – Marco Angeli

A message from IRB NVP candidate Marco Angeli

French follows

I am pleased to announce my candidacy for the position of National Vice-President (NVP) for IRB. In case of a plurality of candidates, elections will be held in each Local at the IRB, after the National Convention to be held February 6-9, in Gatineau.

As an IRB employee since February 22, 2010, I served as a shop steward, secretary, treasurer, vice-president and president at the local level, before moving to the national office as a full-time elected officer, following last Triennial Convention, in September of 2014. I made myself a point of honor to always listen to you and to work tirelessly to defend our rights and interests and to ensure the healthiest possible workplace. This is the work I wish to pursue as your NVP, out of transparent communication, while working constructively with our next National Executive.

Let’s unite altogether, for CEIU to be strong and vibrant: members first and foremost.

Finally, I would be remiss not to thank Johanne Payette and François Milo, who respectively nominated me and seconded my nomination.

Marco Angeli

* * * * * * * * * *

C’est avec plaisir que je vous annonce ma candidature pour le poste de vice-président national (VPN) à la CISR. Dans le cas d’une pluralité de candidats, des élections auront lieu dans chaque section locale de la CISR, après le Congrès national qui aura lieu du 6 au 9 février, à Gatineau.

Employé de la CISR depuis le 22 février 2010, j’ai tour à tour occupé les fonctions de représentant, secrétaire, trésorier, vice-président et président au niveau local, avant de faire le saut au bureau national du syndicat à l’issue du Congrès triennal de 2014 comme officier élu à temps plein. En tout temps, ma préoccupation a toujours été d’être à votre écoute et de travailler sans relâche à défendre nos droits et intérêts et à nous assurer un milieu de travail sain. C’est ce travail que je souhaite poursuivre à titre de VPN, en mettant l’accent sur la transparence et la communication, tout en collaborant de façon constructive avec le prochain Exécutif national.

Unissons-nous tous pour faire du SEIC un syndicat fort et vibrant : les membres d’abord et avant tout.

Merci à Johanne Payette et François Milo, pour avoir respectivement proposé et appuyé ma candidature.

Marco Angeli

Advertisements